Heureux ensemble

Familles recomposées : pourquoi vous créer de nouveaux rituels est essentiel

Ca y est, vous habitez tous sous le même toit ? La maison peut ressembler à une ruche et le quotidien à une course contre la montre. Mais dans cette nouvelle organisation, avez-vous pensé à garder du temps pour de nouveaux rituels ? Ces temps réguliers et joyeux, passés tous ensemble, sont vos meilleurs alliés pour vous aider à “faire famille”. Elena Goutard, coach parental et auteure de Mon P’tit Cahier Nouvelle Tribu et de Mon Grand Cahier Rituels en Famille, vous dit pourquoi ils sont importants et comment les intégrer durablement dans votre quotidien.

Les Nichées : Pourquoi se créer de nouveaux rituels est-il particulièrement nécessaire en famille recomposée ?

Elena Goutard : En famille recomposée, nous nous retrouvons souvent plus nombreux sous le même toit, le planning est plus lourd… Le quotidien peut vite prendre le dessus ! Nous pouvons vite oublier que la vie de famille, ce n’est pas seulement partager des galères et une organisation chargée, c’est aussi passer de bons moments tous ensemble : partager une activité sympa ou une sortie, rire ensemble… Saviez-vous que jouer ensemble, par exemple, libère des hormones qui apaisent et rendent heureux (ocytocine, dopamine, endorphines…) ? Bref, ça fait du bien à chacun et ça rapproche !

Mais ces moments d’échange sont d’autant plus importants en famille recomposée qu’ils viennent nourrir la relation – plus ou moins récente – entre les membres de la nouvelle tribu : entre les enfants bien sûr, mais aussi entre enfants et beaux-parents. Cela permet d’apprendre à se connaître de manière joyeuse, cela crée de la complicité et de l’attachement. Et ça, c’est essentiel ! Car plus l’attachement est fort entre les membres de la nouvelle famille (et notamment entre les enfants), plus ils vont naturellement être à l’écoute des besoins des autres. Chacun va se montrer plus généreux, plus enclin au partage.

Les Nichées : Pourquoi ritualiser ces bons moments ?

Elena Goutard : Ritualiser ces moments tous ensemble a un premier avantage : on risque moins d’être emportés par le rythme du quotidien et de ne pas trouver le temps car on aura souvent quelque chose d’autre, d’important ou urgent, à faire….

Mais surtout, les ritualiser permet à tous de pouvoir anticiper ce moment : les adultes peuvent s’organiser, les enfants vont l’attendre, souvent avec impatience. Que ce soit une grande sortie toutes les deux semaines quand ils sont le week-end chez leur parent ou un petit quart d’heure tous les jours, le rituel va devenir un repère et va rythmer leur journée ou leur semaine. Les enfants adorent en général les rituels qui donnent un cadre sécurisant (par exemple, “je sais que quand je rentre chez papa le vendredi soir, on fait une soirée dessins animés”).

Les Nichées : Concrètement, que peut-on imaginer comme rituel en famille recomposée ?

Elena Goutard : C’est à voir en fonction de l’organisation de chaque famille. Cela peut être une sortie, comme une balade, une fois par semaine le week-end (donc toutes les 2 semaines en cas de garde alternée), une soirée un peu spéciale dans la semaine (soirée cinéma, un “dîner-apéritif” que les enfants adorent, un atelier pizza ou hamburger maison…) Voire un petit moment de plaisir ritualisé tous les jours : un quart d’heure pour jouer ensemble au retour de l’école ou un petit jeu avant le coucher… Par exemple, je connais une famille qui a introduit 15-20 minutes de jeux entre le repas et le rituel du coucher. Selon les jours, c’est le parent qui joue avec ses enfants, puis le lendemain le beau-parent avec ses beaux-enfants et puis encore les enfants ensemble contre les parents, etc. Cela fait désormais partie de leur routine du soir et tout le monde en est ravi.

Mais de nouveaux rituels peuvent également être mis en place pour éviter les tensions. C’est notamment le cas des Temps d’échange en famille, qui sont des temps de discussions courts – 15-30 minutes, tous ensemble, où chaque membre de la famille recomposée va pouvoir bénéficier d’un espace de parole pour exprimer ce qu’il ressent. Attentes, déceptions, frustrations, demandes concrètes… c’est l’occasion d’apprendre à s’écouter, à se connaître et surtout à trouver des solutions ensemble. Même si les enfants semblent un peu réticents au début, l’expérience montre que ces TEF vont leur permettre de décharger ce qu’ils ont sur le coeur et, petit à petit, de créer un climat de confiance dans la famille recomposée. Pas besoin de faire cette réunion dans une ambiance trop “sérieuse” ou “solennelle” :  rien n’empêche de faire de ce temps de parole libre un moment agréable pour discuter et rire tous ensemble ! 

A lire :

Mon P’tit Cahier Nouvelle Tribu, d’Elena Goutard, Solar Editions

Mon Grand Cahier Rituels en Famille, d’Elena Goutard, Solar Editions

Pour aller plus loin :

Elena Goutard est coach parental et maman de 4 garçons. Formée à la psychologie des enfants et des adolescents, elle accompagne les parents vers une vie de famille plus sereine et épanouie. Retrouvez-la sur son site : www.elena-goutard.com

Journaliste depuis plus de 20 ans, ancienne rédactrice en chef de Psychologies.com, je m'intéresse depuis toujours aux questions familiales et la psycho au sens large. Je suis moi-même mère et belle-mère et partage ici les meilleurs conseils d'experts pour vivre le plus sereinement possible le quotidien de parent séparé, que vous viviez en famille monoparentale ou recomposée.

Ne manquez pas nos prochains articles !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news des Nichées dans votre boîte mail !