Les signes que votre enfant ne va pas bien après votre séparation
Parent séparé

3 signes que votre enfant ne va pas bien après votre séparation

La séparation des parents est une épreuve pour les enfants, qui peuvent mettre plus de temps que prévu à digérer les changements et à s’en remettre. Comment savoir s’ils vont bien ? Quels sont au contraire les signes qui doivent nous alerter ? Les réponses de Maëlys Le Levreur, éducatrice de jeunes enfants, fondatrice de My Little Coaching et auteure de Vous Etes déjà le parent idéal (Editions Jouvence).

“Nous nous séparons mais cela ne va rien changer pour toi ! Nous continuons à t’aimer très fort…” En voulant bien faire, les parents, parfois, sous-estiment souvent le séisme que représente la séparation parentale pour un enfant… Et les difficultés qui en découlent. “Avant toute chose, il faut comprendre que pour tous les enfants, la séparation est un deuil à faire”, prévient ainsi Maëlys Le Levreur. “Un deuil souvent long et douloureux car la fin de l’histoire d’amour de leurs parents est quelque chose de fondamentalement difficile”. Il y a les déménagements, les changements d’école, parfois, de rythme, d’habitudes et toutes ces émotions nouvelles qu’ils vont découvrir : la tristesse de maman, la colère de papa, la peur d’être abandonné parfois, l’angoisse de trahir l’un de ses parents, souvent (terrible conflit de loyauté !). Et ce, parfois longtemps après la séparation elle-même. Comment savoir si votre enfant a réussi à surmonter ses difficultés ou s’il est encore affecté, voire dépassé, par votre séparation ? 

Maëlys Le Levreur revient sur quelques signes courants qui devraient vous mettre la puce à l’oreille.

Les émotions qui débordent

“Les enfants de parents séparés sont très intelligents. Ils apprennent très vite à devoir s’adapter à deux manières de faire différentes : l’une chez papa, l’une chez maman.” Quand les parents sont en conflit, ils peuvent se retrouver à mener deux existences “étanches”, parallèles, comme s’ils étaient coupés en deux. Certains, quand ils vont chez papa ne peuvent pas parler de ce qu’il se passe chez maman. D’autres ne peuvent pas parler de papa chez maman. C’est très compliqué et cela va réactiver un conflit de loyauté très fort chez ces enfants à qui, en définitive, on demande de faire un choix impossible entre papa et maman. La conséquence directe, c’est que ce sont des enfants qui vont avoir des émotions qui débordent.” Et si elles ne débordent pas à la maison, elles peuvent déborder à l’école, auprès des copains. Des larmes, des cris, des sautes d’humeur imprévisibles et ingérables pour l’enfant comme pour le parent. 

Maëlys Le Levreur est éducatrice de jeunes enfants, éducatrice Montessori et ancienne directrice de crèche. Aujourd’hui conférencière et formatrice, elle a créé @Mylittlecoaching pour partager son expérience lors de conférences en entreprise mais aussi auprès de particuliers. Elle vient de publier son premier ouvrage Vous êtes déjà le parent idéal – Mille et une astuces pour vous faire confiance, aux éditions Jouvence.

Des troubles du sommeil

Le sommeil des enfants est aussi un excellent indicateur de leur bien-être psychique. Car pour se laisser aller au sommeil, paisiblement, il faut être soi-même assez serein et accepter de “lâcher”. “Ces problèmes de sommeil peuvent être souvent des terreurs nocturnes en début de nuit qui révèlent souvent des soucis non-résolus chez l’enfant, indique ainsi la formatrice. Mais ils vont aussi très souvent se traduire par des difficultés à s’endormir ou par une tendance à beaucoup se réveiller la nuit.” 

Vous n’avez pas l’impression que votre enfant se réveille la nuit mais  “vous le trouvez particulièrement fatigué, son visage est cerné ? C’est certainement lié à des problèmes de sommeil ou de récupération.” Un signe supplémentaire que certaines choses ne sont pas dites ou digérées… Parlez-en avec lui et un médecin si nécessaire.

Des comportements particuliers à l’école

Parfois l’enfant va déployer beaucoup d’efforts pour ne pas “montrer” à la maison : parce qu’il veut protéger son parent, ses frères et soeurs, etc… Mais parfois aussi, le trop-plein émotionnel va se manifester en-dehors de la sphère familiale, à l’école.

Les signes alarmants ? “Un élève dont les notes chutent d’un coup, un enfant qui se retrouve en échec scolaire sans difficultés particulières auparavant, cela doit inquiéter. Mais ce n’est pas tout : quand un enfant se renferme tout à coup, qu’il joue moins avec les copains, qu’il s’isole, c’est aussi le signe qu’il ne va pas bien.” 

“Un autre comportement qui doit alerter, c’est l’agressivité”, poursuit Maëlys Le Levreur. Que ce soit avec les autres enfants, le personnel de l’école ou à la maison, un enfant qui va sans cesse se mettre en colère et chercher le conflit, va rarement bien. 

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à en parler avec les enseignants car l’enfant peut souvent se comporter de manière très différente à la maison et à l’école et certains signes peuvent, à la longue, passer inaperçus. Et en cas de doute, abordez le sujet avec le pédiatre ou le médecin de votre enfant qui pourra vous conseiller sur les moyens de l’aider à aller mieux.

A lire aussi sur Les Nichées

Famille recomposée : dans la tête (et le coeur) des enfants

Vous êtes-vous déjà demandé comment vos enfants vivent ou avaient vécu la recomposition de votre famille ? Ce qu’ils ressentent dans cette nouvelle configuration familiale ? S’ils rencontrent des difficultés qu’ils n’arrivent pas forcément à vous dire ? Dans leur livre Vivre heureux en famille recomposée, la psy Yvonne Poncet-Bonissol et la coach Stéphanie Assante nous aident à comprendre ce qu’ils traversent.

Journaliste depuis plus de 20 ans, ancienne rédactrice en chef de Psychologies.com, je m'intéresse depuis toujours aux questions familiales et la psycho au sens large. Je suis moi-même mère et belle-mère et partage ici les meilleurs conseils d'experts pour vivre le plus sereinement possible le quotidien de parent séparé, que vous viviez en famille monoparentale ou recomposée.

Ne manquez pas nos prochains articles !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières news des Nichées dans votre boîte mail !